Consulter les messages sans réponse | Consulter les sujets actifs Nous sommes actuellement le Sam Août 02, 2014 12:27 am



Répondre au sujet  [ 187 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 13  Suivant
 Psychanalyse et chamanisme 
Auteur Message

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  
Bonjour à tous, et à Raphaël ...

... dont le contenu des messages m'intrigue parfois. :wink:

Je continue aujourd'hui en reproduisant certains passages de son message du Mar Aoû 14, 2007 11:44 pm:

... mon psychiatre ... m'averti: PAS D'HALLUCINOGENES ...

bravo pour le psy!

... Un des chamans m'a expliqué qu'il fallait que j'intègre mon passé et ce passé n'est pas uniquement celui de la nature. Je suis un occidental. ...

eh oui! L'occidental s'est partiellement distancé de la nature. Donc, la reprise de contact ne saurait être que progressive.

... beaucoup de chamanes soignent les autres comme ils se sont soignés comme si chez certains malades il y avait un moyen d'atteindre une connaissance ...

Ça, c'est vrai pour tout être vivant, et pas uniquement pour les chamanes.

... N'avons-nous pas comme c'est le cas pour le système immunitaire, une défense contre les maladies mentales qui dans certains cas serait débordée. ...

Ce "système immunitaire individuel contre maladies mentales" appartiendrait-il à cette grande chaîne universelle nommée AMOUR?

:roll:

Claude.


Mer Août 15, 2007 3:50 pm
Profil
Message  
Bonjour Miss

Miss a écrit :
"je n'ai rien demandé, je reçois plein de cadeaux"


Il me semble que ç'est le discours de l'hystérique si j'ai bien compris ce que disais cb dans le fil l'étrange sens de coïncidences.
je recite ici :

cb a écrit :
Ah ! Pour Lacan le discours (refoulant) de l'obsessionel c'est : “Je ne comprends pas… je fais tout, mais il ne m'arrive rien” ; celui de l'hystérique c'est : “Je ne comprends pas… Je ne fais rien, mais tout m'arrive”.


L'hystérique peut tout aussi bien penser qu'il a la shcoumoune que la baraka:)

à bientôt
Gouachita :)


Mer Août 15, 2007 7:40 pm

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  cohérence
Raphaël,

Dans votre réponse à mon dernier message, vous avez glissé sur et sans relever:

R... beaucoup de chamanes soignent les autres comme ils se sont soignés comme si chez certains malades il y avait un moyen d'atteindre une connaissance ... CL ... Ça, c'est vrai pour tout être vivant, et pas uniquement pour les chamanes.

Ce passage est important pour moi. Sachant que d’une façon ou d’une autre et à quelque degré que ce soit, tout être vivant est affecté d'un petit ou d'un grand mal, je persiste dans mon opinion en précisant: toute maladie est un moyen d’atteindre une connaissance de "LA FORCE QUI LIE TOUS LES ÊTRES".

Toujours dans votre ultime réponse, vous me félicitez d’avoir « merveilleusement » compris ce que vous vouliez dire, lorsque je vous avais écrit :

Ce "système immunitaire individuel contre maladies mentales" appartiendrait-il à cette grande chaîne universelle nommée AMOUR?

Si vous estimez que - ce "système immunitaire individuel contre maladies mentales" appartient à cette grande chaîne universelle nommée AMOUR – pourquoi avez-vous écrit que dans certains cas, cette défense contre les maladies mentales serait débordée?

Pour être plus clair : concevriez vous que cette grande chaîne universelle nommée AMOUR soit parfois « débordée » ou " débordable"? :!:

À bientôt, Claude.


Mer Août 15, 2007 8:23 pm
Profil

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  
Navré d'avoir lu ce message

Sous le couvert de la perturbation et non sans ironie, à la fois autoritaire et désinvolte, vous répondez à des questions précises par d'autres questions d'ordre tout à fait général, vous esquivant ainsi d'un abordage plus sérieux du sujet que vous prétendez développer!

Cette attitude négative m'expliquerait peut-être pourquoi un bon chamane hésite à vous soigner.

Excusez ma franchise, mais ce soir je vous ai trouvé douteux.

Claude.


Jeu Août 16, 2007 1:42 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
gardia-bacqué raphaël a écrit :
Bonjour Ingrid!
Je comprends votre "blocage" sur cette cure chamanique.
Je comprends aussi qu'il faille se méfier du mélange entre chamanisme et psychanalyse car il s'agit de voies différentes.
Et puis une question me reste en tête: sont-ils fou?
Leur traitement peut-il aggraver une maladie? (même si les récits prétendent le contraire).
Le chamanisme peut être très dangereux et je comprends les peurs car je l'éprouve moi-même.
Je connais une personne qui est parti en amérique centrale, est restée bloquée sur ses angoisses et est devenu schizophrène quelques mois après être revenu en Europe.
Le chamane que je connais m'a expliqué qu'il y a avait eu un choc entre les deux visions du monde.
Il pense aussi que les sorciers-guérisseurs (j'emploie sorcier exprès) qu'il a rencontré n'ont pas terminé leur travail. Ce n'est peut-être pas de leur faute, la personne a du rentrer car elle devait travailler.
Un conseil, méfiez-vous des gens qui se prétendent chamanes dès que vous les rencontrer.
Le mien ne me l'a dit qu'après bien des entretiens.
Le chamanisme est une philosophie ou religion pour certains mal étudiée et mon but est donc de faire avancer les choses même si cela peut vous paraître un peu orgueilleux de ma part (mais un psychotique a besoin de buts un peu idéalistes; enfin c'est surtout mon cas).
Pour en revenir avec la psychanalyse j'aimerais savoir si des liens entre le traumatisme de la naissance et la cure chamanique pourrait être discutée.
Merci et je vous souhaite à tous la plus merveilleuse des journées
amicalement (et plus même) raphaël.


Bonsoir Raphaël

Merci d'essayer de comprendre.
Plus qu’un blocage, en fait c’est plutôt de l’angoisse.

Pour la différence entre la pratique chamanique et la cure analytique, je me souviens que Cb avait expliqué en première page.

Bonne nuit
Ingrid


Jeu Août 16, 2007 2:33 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
J'ai ouvert un nouveau fil sur le Forum de Lacan, pour Lacan et l'amour :
http://www.psychanalyse-paris.com/forum ... =3013#3013

Amitiés
Ingrid


Jeu Août 16, 2007 2:52 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Message(s) : 138
Localisation : Gaïa
Message  
Bonsoir à tous,

Tout d’abord, je vais répondre à Raphaël et pardon d’avoir pris le temps (je suis certes en vacances mais en train d’aménager un grenier dans ma maison pour y créer une nouvelle pièce).
Quand je disais « Moi non plus, je n'y crois pas au chamanisme, mais c'est pas moi qui peux dire à quoi ça sert sinon de vider le porte-monnaie ou de le remplir », c’était de la pure dénégation, en fait, je suis très attiré par le sujet mais mon côté cartésien (voire parano) me fait rester sur mes gardes.

Je pense qu’il faut explorer toutes les pistes de la connaissance et éliminer quand c’est nécessaire ce qui ne fonctionne pas (=charlatanisme).
Pour preuve, ma femme consulte chez un chiropracteur qui pratique la méthode Moneyron :
« Jean Moneyron est né en 1923 à AMBERT en Auvergne. Très tôt, il a été initié à cette méthode par une religieuse qui résidait dans la région, pour ensuite, la pratiquer dans la pharmacie familiale.
Très vite, les résultats qu'il obtenait avec cette pratique manuelle lui donnèrent une grande notoriété ; il dût faire le choix, alors qu'il avait 40 ans et six enfants, de fermer son officine et partir faire des études de kinésithérapie.
Plus tard, lors de sa rencontre avec les docteurs Nogier et Niboyer, il découvre les liens entre son approche manuelle "réflexe" et les points d'acupuncture chinoise.
Doué d'une personnalité peu commune, sa réputation devient quasi internationale.
Toute sa vie durant, il pratiqua exclusivement selon sa méthode, sans en dévier, en la développant et l'amenant à un grand degré de maîtrise.
Il termina sa vie professionnelle dans la banlieue Vichyssoise où il y exerça jusqu'à sa retraite.
Il forma peu de personnes à sa pratique : quelques assistants et sa fille Françoise. »

J’aimerai avoir un aperçu synthétique sur le chamanisme.
Est-ce que le chamanisme, comme vous en parliez dans un de vos post, est basé sur les hallucinations et leur interprétation ?
Les hallucination sont-elles provoquées par des substances ou sont-elles proches de l’état de conscience de l’hypnose ?

Ensuite une question pour Claude, je ne comprends pas très bien quand vous dites que « l’homme occidental a perdu le lien avec la nature », j’ai entendu ceci à plusieurs reprises dans la bouche de sorciers dans des films (pardonnez mon niveau littéraire).
S’agit-il de notre instinct de chasseur-cueilleur que nous avons oublié en quelques milliers d’années mais que l’évolution n’a pas eu encore le temps d’effacer ?

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Ven Août 17, 2007 10:58 pm
Profil

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  
Bonjour à tous

Raphaël,

à des degrés divers, je crois que tout homme souffre du même problème : en son fort intérieur, en lui, plusieurs « personnalités » se disputent, chacune cherchant à étouffer l’autre. Lorsque ce conflit atteint son paroxisme, le malheureux n’arrive plus à penser, ne sait plus qui il est, et devient dissonnant, incohérent, contradictoire, voire cynique ... etc... Sous tension, sans pouvoir se concentrer, ni se calmer, parfois, il en arrive même à tout détruire autour de lui - à se détruire.

Fonctionnant comme un seul individu dont chacun de nous serait une cellule, notre société se comporte à peu près de la même manière. De là l’état de dégradation auquel nous sommes actuellement arrivés, et dont nous souffrons tous.

Lorsqu’il devient incohérent ou contradictoire, il est donc naturel qu’un discours inspire de la méfiance.

Dans un message récent, vous disiez « ... La musique pourrait produire des effets sur les protéines humaines ... ». Considérant que chaque lettre agit sur notre cerveau comme une note musicale, vous pouvez imaginer le genre d’ondes que certains écrits soulèvent en nous. C’est en pensant à cela que, depuis mon arrivée sur ce fil, je prise la cohérence et la continuité. La preuve en est de mon choix délibéré du « leitmotiv » "la force qui unit tous les êtres" ... inspiré d’une déclaration de Goethe opportunément citée par Miss.

Dans votre message du Ven Aoû 17, 2007 3:41 pm vous écriviez: « ... l'amour est pour moi un sujet complexe et que je n'ai jamais abordé de façon analytique. Il est ce qui lie tous les hommes, les animaux et les minéraux entre eux. ... ». Dans la mesure où vous restez sincère et fidèle à cette déclaration, je serai convaincu de votre authenticité et de la convergence de nos opinions.

Pour savoir ce qu’il est, et en connaître la saveur, ne cherchez pas à analyser l’amour, ni à deviner ce qu’en pensent les célébrités du moment. Identifiez-vous à lui spontanément. En effet, au delà des rapports à deux et autres histoires de pénétration sexuelle, embrassant tout, il est toujours présent là où la vie fonctionne, où il y a effort, sacrifice et oubli du « petit moi ». La nature en contient tellement que, même lorsque tous les « petits mois » s’entrechoquent, jusqu’à l’épuisement complet de ses ressources, elle essaie encore d’entretenir les conditions nécessaires à la survie de l’ensemble.

Ce « beau discours » est à peu près celui que vous tiendrait un vrai chamane. Étant simple, clair et cohérent, il pourrait même déjà servir de point de départ pour une cure chamanique.

Plus loin, vous dites « ... L’hallucinogène ou la transe est censé affaiblir voir dissoudre le moi. ... ». A mon avis, de nos jours, il ne s’agit plus de dissoudre le moi, mais de le soumettre à l’observance des lois de la nature. Pour ce faire, ni l’hallucinogène, ni la transe ne sont nécessaires. Avec toutes les disciplines que l’école nous enseigne, il suffit d’un peu de bonne volonté.

Quant-à la « bonne volonté », à mon avis, elle est de qui connaît l’amour.

Ne considérant pas le moi comme un obstacle, mais comme une conquête dans notre processus d’individualisation, à mon sens, LE MOI RENDU À L’AMOUR serait le triomphe l’homme moderne.

Lorsque vous dites « ... ma définition me fait tendre à croire que les esprits cela n’existe pas ... », des chamanes vous répondront: les esprits existent et ne sont pas tous recommendables. Certains d’entre eux s’emparent de l’individu au paroxisme de sa crise, pour l’habiter et agir à sa place. Ils peuvent aussi dominer un individu ou une foule en effroi, comme le mentionne le texte cité en première page par CB ( La Conception de l'âme chez les indiens cuna de l'isthme de Panama : la signification de trois mots cuna : purba, niga et kurgin ).

Conclusion : entre esprits et esprits, seul amour sait faire le tri.

Enfin, vous considérant vous-même un psychotique, dire que « ... le chamane est un psychotique...stabilisé ... » c’est réduire ce dernier à la mesure de ce que vous comprenez et vivez. Si vous désirez vraiment élargir votre horizon et vous libérer d’une psychose, il vous faut d’abord accepter que d’autres n’en soient pas atteints.

Bigminou nous expose le cas intéressant d’un chiropracteur et de son maître à penser instruit par une religieuse auvergnate – et sans-doute chamane à son insu. Pendant longtemps et peut-être encore aujourd’hui, en France, les chiros ont été poursuivis par le corps médical, sous prétexte de charlatanisme. Il se trouve que la chiro part de principes très simples et absolument naturels. Ce faisant, elle exclut tout recours aux remèdes du commerce ... et n’est pas tellement différente de certains traitements chamaniques.

Le retour à la nature était déjà préconisé par Rousseau. J’ai tendance à croire que nous nous en sommes écartés comme un enfant défait l’étreinte de sa mère, pour se connaître et la connaître, pour s’individualiser et faire bon usage de « ... la force qui lie tous les êtres ... » dont il s’est libéré en se surmontant lui-même, car ... "De la force qui lie tous les êtres, ne se libère que l'être qui se surmonte lui-même".

Voilà,

Claude.


Sam Août 18, 2007 8:54 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
Bonsoir Claude

Il ya quelquechose que je ne comprends pas et qui n'est pas rassurant je trouve.
Mais, peut-être que je mélange tout.

Cb parlait d'inconscient à ciel ouvert dans la pratique chamane.
Qu'est-ce que ca veut dire clairement ?

Amitiés
Ingrid


Sam Août 18, 2007 9:51 pm
Profil

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  
Salut Raphaël


... Quand on lit les différentes initiations de plusieurs chamanes on constate qu'ils ont très souvent été frappé par des "crises"...

Dans tous mes messages, à aucun moment je n’ai fait référence à des chamanes incorporant ou tombant en transes, parceque je considère le chamanisme sous son angle le plus général. Tous les chamanes ne rentrent pas en transes, du moins, pas ceux que j’ai rencontrés. A vrai dire, les phénomènes spectaculaires comme transes, incorporations et matérialisations ne m’intéressent pas beaucoup.

... Autre point, je crois comprendre votre analogie entre nos sociétés et les cellules.
J'ai pensé plusieurs fois à cela. Chaque espèce est un organe et chaque entité régule les autres.L'espèce humaine détruit certaines espèces pour en protéger d'autres. Chaque espèce s'auto-régule ou est régulée par une autre.
Les nombreuses symbioses qui s'observent dans la nature se retrouvent dans la gigantesque symbiose qu'est l'être humain.
Mais l'homme a dominé les autres et se déploie comme un cancer. Nous sommes peut-être devenu le cancer de la terre, nous développant toujours plus en détruisant d'avantage le milieu ambiant ...


Ici, vos vues combinent assez avec les miennes.

... C'est très farfelu comme conception mais des solutions existent comme un retour au source, un respect de notre environnement passant peut-être par l'écologie.Je ne suis pas contre la science, au contraire mais il faudrait surement la limitée, la réservée à une partie pour éviter un usage général d'appareils qui détruisent et polluent. J'ai du mal à m'expliquer.
Pourquoi ne pas produire d'avantage une agriculture biologique, développé la phytothérapie que je connais assez bien, rapprocher d'avantage les gens avec leur nature.
Je ne parle pas de mettre fin aux laboratoires ou aux voitures mais de multiplier nos efforts quotidiens dans la sauvegarde de la planète.
C'est utopique,je sais et certains doivent voire dans mon discours un malade. Peut-être...


Je ne vois rien de maladif dans ce discours. Sauf erreur de ma part, il existe toutefois une science se rapprochant de plus en plus de la spiritualité. C’est la quantique, dont j’ai déjà parlé sur ce fil. Ici, il est intéressant de savoir que des moines orientaux avaient prévu que la science confirmerait bientôt leurs dires.

... Un mot sur pourquoi le chamane ne veut pas beaucoup m'initier: c'est ma résistance.
Je sais pas ce qu'il faut y voir: un rationnalisme démesuré?Une peur de l'inconnu?Une faible intelligence? ...


Voici une recommandation difficile à suivre : ne vous demandez pas pourquoi un chamane refuse de vous initier. Travaillez-vous dans votre quotidien avec votre analyste. Restez sur des bases simples et pratiques, et ne cherchez pas au delà. N’essayez surtout pas de forcer la porte des mondes occultes. Vous rateriez votre entrée.

... Vous avez débuté votre message par un discours sur la destruction.
Parliez-vous de moi? ...


Non!

... Votre texte a-t-il un rapport avec Miss? ...

Oui, je cherchais à vous expliquer les effets du manque de cohérence.

... je vois vite comme vous tranchez ...

J’espère ne pas avoir été trop « tranchant ».

... J'espère que mes paroles ne vous ont pas choqué j'aimerais pas me facher avec une personne de plus ...

Ne vous attachez pas trop à vos contacts virtuels. Prenez-les pour ce qu’ils sont et ne vous posez plus de questions au sujet de Miss. J’ignore pourquoi elle a effacé tous ses messages.

... Que pensez-vous des mystiques Claude? ...

Excusez-moi, mais ce serait trop long à expliquer maintenant. Lacan a dit que le mystique est celui qui accepte de ne pas comprendre. C’est une phrase intéressante à partir de laquelle il y aurait pas mal à développer.

... Etes-vous d'accord avec moi: un vrai chamane ne dévoile ses connaissances que part la confiance, le temps...et le travail de l'autre ...

Certainement.

... un occidental ne peut se prétendre être un chamane ...

Il y a des chamanes partout. Sans le savoir, en est un celui dont la parole réussit à apaiser l’angoisse de ses semblables.

... Etes-vous d'accord avec moi sur cette dernière phrase: le chamane est un farceur ...

Cette dernière ligne est de celles qui éveilleraient la méfiance de Miss!!! Nous avons déjà assez développé sur ce thème pour en revenir une fois de plus à une question comme celle-ci.

Une fois de plus, veuillez excuser ma franchise.

Trés amicalement, Claude.

P.S. pour Ingrid:

je n'ai pas encore répondu à votre question sur l'inconscient à ciel ouvert, parcequ'il faut d'abord que je replace le commentaire de CB dans son contexte. D'autre part, je comprends que certains de mes propos vous inquiètent un peu. Je sais qu'une bonne partie du contenu de mes messages échappe totalement aux visées de ce forum. C'est pour cela que je me suis strictement limité à ce fil, et hésite à pousser plus avant.

Encore amicalement, CL.


Dim Août 19, 2007 4:04 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
claude a écrit :

P.S. pour Ingrid:

je n'ai pas encore répondu à votre question sur l'inconscient à ciel ouvert, parcequ'il faut d'abord que je replace le commentaire de CB dans son contexte. D'autre part, je comprends que certains de mes propos vous inquiètent un peu. Je sais qu'une bonne partie du contenu de mes messages échappe totalement aux visées de ce forum. C'est pour cela que je me suis strictement limité à ce fil, et hésite à pousser plus avant.

Encore amicalement, CL.



Bonjour Claude

Pour que vous puissiez vous y retrouver, Cb en a parlé dans les deux premières pages.
Il semble absent en ce moment.

Oui ça m’angoisse, mais je me serai affolée du contraire.
Je suis désolée si mon inquiétude n’est pas justifiée, mais elle me permet de savoir si je peux aller ou pas à tel endroit.

Je trouve votre discours très posé, mais celui-ci me met mal à l’aise.
Je ne comprends pas tout ce que vous dites , où vous voulez en venir surtout , et difficile pour moi de suivre le fil de votre savoir.

Bonne journée
Ingrid


Dim Août 19, 2007 3:48 pm
Profil
Message  
Bonjour Raphael

Et si vous laissiez Miss décider par elle même? Que ce soit sur un coup de tête ou par une décision mûrement réfléchie, elle a supprimé tous ses messages. Lors de ses futures interventions elle a tout à fait la possibilité de citer à nouveau des ouvrages qui lui paraîtraient importants.

Une observation personnelle. Vous posez beaucoup de questions, parfois les mêmes plusieurs fois, vous semblez exiger des réponses et ça part dans tous les sens. En ce qui me concerne, je m'y perd totalement.

:? Gouachita


Lun Août 20, 2007 9:21 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
Raphaël

Que dit Otto Rank que je ne connais pas?
Merci

Amitiés, Ingrid


Mar Août 21, 2007 1:06 am
Profil

Inscription : Lun Août 06, 2007 2:20 pm
Message(s) : 36
Message  
Bonsoir Ingrid,

Dans le contexte suivant :

... Posté le: Ven Juil 27, 2007 8:13 am Sujet du message: Re: chamanisme et psychanalyse

Raphaël bonjour,
gardia-bacqué raphaël a écrit:
La vision de claude lévi-strauss est inquiétante : le chaman est-il conscient de ce qu'il fait ?

Non, absolument pas. Au mieux le Chamane est du côté de la structure psychotique, il a l'inconscient à ciel ouvert (mais toujours pas de conscience de ce qu'il fait).

gardia-bacqué raphaël a écrit:
Cette théorie tend à dire que les chamans ne font pas n'importe quoi.

Non. Enfin pas n'importe quoi du point de vue de l'inconscient. ...


à mon sens, l’expression imagée « inconscient à ciel ouvert » signifie que le chamane opère en état d’ouverture complète, ou d’abandon total de ses « défenses conscientes ».

Certains appelleront cela un état de transes, d'autres parleront de structure psychotique. A mon avis, ce n'est parfois ni l'un, ni l'autre.

Parcequ’ils ont un malade devant eux, dans toutes les campagnes du monde des guérisseurs opèrent en saine conscience, ouverts, aptes à recevoir « ... la force qui lie tous les êtres ... ». Pour remédier à la souffrance d’autrui, scient de son impuissance, leur « petit moi » s’incline face à cette « ... force ... » qu’il connaît bien, qui le dépasse et en laquelle il confie totalement. Sans se retirer, il abandonne son rôle de « gardien du seuil », pour devenir un simple coadjuvant. Il reçoit.

Mais alors, quelle est cette « ... force ... » qu’il reçoit ?
D’une façon ou d’une autre, c’est l’amour.

Mais alors, que veut dire "L'amour c'est donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas " ?

Personnellement, je proposerai cet exemple peut-être un peu simpliste:

ayant toujours besoin d’un psychodrame pour se réaliser, l’homme choisit un partenaire pour se jouer la scène de l’amour: une circonstance anodine, un simple croisement de regards éveille en lui un « je ne sais quoi » situé bien au delà du désir. Durant cet inoubliable instant, comme par surprise, la carapace de son « petit moi » s’entrouvre. Son inconscient y introduit un peu de cette « ... force qui lie tous les êtres ... » inouïe et qui le dépasse totalement. Se sentant plus léger, libéré de tous ses maux, ayant l’impression de tout pouvoir et de tout comprendre, ébahi, le pauvre « petit moi » cherche à s’en emparer. Désireux d’éterniser CE qui s’enfuit déjà, désespéré et ridicule, il commence alors à courir après l’objet de sa passion: un autre petit moi qui n’a que faire de toutes ces projections ...

Conclusion: le mal entendu de l’amour, c’est vouloir donner CE que notre petit moi n’a pas compris à un autre petit moi qui n’en veut pas !

Au désespéré et sans rien attendre en retour, confiant et "à ciel ouvert", le chamane donne CE qui le dépasse.

Amitiés,

Claude.


Mar Août 21, 2007 1:11 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Message(s) : 516
Localisation : Sartrouville (78)
Message  
Bonjour Claude et merci de votre réponse


claude a écrit :

à mon sens, l’expression imagée « inconscient à ciel ouvert » signifie que le chamane opère en état d’ouverture complète, ou d’abandon total de ses « défenses conscientes »


Il n’ya pas de limites non?


claude a écrit :

Parcequ’ils ont un malade devant eux, dans toutes les campagnes du monde des guérisseurs opèrent en saine conscience, ouverts, aptes à recevoir « ... la force qui lie tous les êtres ... ». Pour remédier à la souffrance d’autrui, scient de son impuissance, leur « petit moi » s’incline face à cette « ... force ... » qu’il connaît bien, qui le dépasse et en laquelle il confie totalement. Sans se retirer, il abandonne son rôle de « gardien du seuil », pour devenir un simple coadjuvant. Il reçoit.

Mais alors, quelle est cette « ... force ... » qu’il reçoit ?
D’une façon ou d’une autre, c’est l’amour.


Si on me dit que c’est l’amour et que c’est la force qui lie tous les êtres, j’aurai sans aucun doute une envie irrésistible d’y plonger dedans, mais… :wink: :oops:


Amitiés
Ingrid


Mar Août 21, 2007 2:30 pm
Profil
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet   [ 187 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 13  Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron